Main d'oeuvre
1 août 2018

Comment gérer un employé avec qui vous avez de la difficulté?

Vous avez une belle équipe de travail. Vos employés sont satisfaits de leur emploi et vous êtes heureux de ce qu’ils accomplissent. Vous êtes toutefois confronté à un employé qui n’est pas dans le même état d’esprit. Il nuit au climat de travail, est négatif, nonchalant et tente d’influencer les autres. Vous n’avez pas vécu ce genre de situation bien souvent. Voici quelques trucs qui pourront vous aider à manœuvrer avec ce genre d’embrouille.

 

Bien observer l’employé au travail afin de cerner le problème

L’employé fautif n’a pas commencé son aventure avec vous de cette façon. Quelque a vraisemblablement changé sa façon de voir les choses et vous voulez savoir ce qui s’est passé. En premier lieu, essayer d’observer cet employé dans son environnement de travail. Tenter de savoir d’où provient ses mécontentements. La personne concernée a peut-être des problèmes personnels et les gère mal. Tenter de cibler le problème avec une observation active au travail.

 

Prenez cet employé à l’écart et parlez lui des mesures disciplinaire avant de les mettre en œuvre

Ne laissez pas trainer la situation. Prenez cet employé à l’écart et discuter du problème. Une bonne discussion dans le blanc des yeux peut fixer la situation. . Arrivez préparé à cette rencontre. Énumérez les points à améliorer. Tentez de savoir ce qui mène l’employé à agir de la sorte. Essayez, avec la personne concernée, de trouver des solutions qui pourraient améliorer le tout. Vous avez son bien-être à cœur. Vous lui montrez que vous voulez rendre le tout plus viable.

Sur une note plus sérieuse, faites part à cet employé des mesures disciplinaires qui pourraient être prises si les choses ne changent pas. Sans les mettre en pratique immédiatement, cet entretien servira d’avertissement. L’employé aura l’heure juste. C’est quelques jours plus tard, voire quelques semaines, que vous pourrez juger si la situation ne requiert pas de suivi disciplinaire. Souhaitons que tout se passe mieux au bout de quelques jours. Surveillez tout de même les rechutes.

 

Garder le focus sur les attitudes, comportements plutôt que sur l’individu

Lorsque vous serez en face à face avec l’individu, tentez de ne pas mettre l’emphase sur la personne devant vous. La personne pourrait se sentir visée et être sur la défensive tout au long de votre entretien. À la base, il s’agit d’une personne que vous avez engagé et en qui vous avez confiance. Montrez lui que c’est encore le cas et qu’en aucun cas vous souhaitez diminuer sa personne. Afin de lui montrer que vous n’avez rien l’individu, démontrez et énumérez le genre d’attitudes et de comportements que vous préconisez au sein de votre entreprise. Sans même lui reprocher quoi que ce soit directement, l’employé fautif va comprendre ce qu’il fait et saura, par rapport à ce que vous dites, ce qu’il devra changer afin d’atteindre les standards. Gardez donc en tête que viser quelqu’un directement n’est jamais la bonne façon de procéder. Tentez simplement de corriger des attitudes et comportements.

 

Dresser un plan avec l’employé pour corriger la situation

Lors de l’entretien, il faut faire un bilan des choses survenues et dresser des idées pour corriger la situation. C’est important que vous fassiez un plan avec la personne concernée pour que certaines échéances soient respectées. Par exemple, si la personne a de la difficulté à atteindre des résultats ou objectifs, donnez lui des « deadline » raisonnables afin de lui laisser des chances progressives. Plus les objectifs seront atteints, plus vous pourrez le réinstaurer dans le système initial. En donnant des échéances graduelles, l’employé ne sera pas pressé de se remettre sur pied rapidement. Il comprendra qu’on lui laisse du temps et que vous avez toujours son bien-être à cœur. Il s’agit là d’une qualité de gestionnaire que plusieurs employés recherchent.

 

Savoir quand faire appel à des ressources autres qu’à l’interne

Si l’employé fautif a encore des problèmes suite à vos démarches d’aide, il est peut-être temps de songer à faire appel à des services à l’externe. Les entreprises ont souvent accès à des bureaux de psychologues et d’aide aux employés. Que ce soit pour des problèmes financiers, de drogues et alcool, ou problèmes personnels, des services sont disponibles pour vos employés. Avant de faire appel à ces intervenants, assurez vous que vous avez tout fait pour améliorer la situation à l’interne. Ne proposez pas ce genre de service dès le début des suivis, l’employé pourrait avoir l’impression que son cas ne vous intéresse pas et que vous souhaitez vous en débarrasser rapidement. Prenez les initiatives nécessaires de votre côté, puis si la situation persiste avec l’employé en difficulté, faites appels à des experts pour venir en aide à l’individu.